Milongas et pratiques libres

 

 

 

Les pratiques libres ont lieu salle Jules Ferry (rue Jules Ferry, au Mans) le vendredi soir (y compris lors des vacances scolaires), sauf lorsqu'une milonga (bal) y est organisée.

A certaines dates, des milongas y sont aussi organisées.

  

Dates des milongas :

 

- vendredi 20 octobre 2017

- vendredi 8 décembre 2017

- vendredi 12 janvier 2018

-vendredi 30 mars 2018

-vendredi 1 juin 2018

  

Plan de la salle Jules Ferry

Les milongas

Plusieurs fois par an, le vendredi ou le samedi soir, l'association des Barjos du Tango, vous propose de participer à sa milonga. C'est un moment très attendu par tous les tangueros et toutes les tangueras, un fragment de temps où se côtoient les corps, les musiques et les émotions. Prenez connaissance des règles de bal en vigueur, puis jetez-vous avec passion dans le "bain" de la milonga. Milonga ou bal, suivant les humeurs des DJs de l'association. Comprenez "milonga tipica", toute dédiée au tango et plutôt traditionnelle, ou bal tango, incluant des musiques variées (intermèdes rock, swing, musiques électros et alternatives).

 

Pour chaque soirée, nous choisissons un "dress code" : un thème vestimentaire que chaque participant aura à coeur de respecter pour participer à créer une atmosphère éphémère. Egalement, nous ne saurions danser sans nous restaurer. L'association invite chaque danseur ou danseuse à venir avec une spécialité gourmande de son crû ou toute autre "grignoterie". Nous nous chargeons de vous offrir les boissons.

 

Nos milongas sont ouvertes à tous (avec un tarif préférentiel pour nos adhérents). Elles débutent à 21h00 et se terminent vers 1h00.

 

Les pratiques libres

L'association vous propose des pratiques libres les vendredis de 21h00 à 23h00, quand il n'y a pas milonga. Une pratique, ou "practica" en argentin, est l'occasion de se retrouver sur une piste de danse et non plus dans un cours, dans des conditions similaires à celles du bal. Si la pratique n'est pas une milonga (un bal tango régie par des règles), c'est un temps propice pour  l'entraînement, pour les échanges avec les autres danseurs et danseuses. Ces pratiques libres sont ouvertes à toutes et à tous.